Le calcium et le vin

Les vignes aussi ont besoin de calcium, et elles le partagent avec le consommateur humain par leur vin.  Un terrain riche en calcium, magnesium, potassium et sodium favorise le développement de la plante, ce qui expliqe comment un raisin peut contenir 14 mg de calcium. (Il contient 4 mg de vitamine C en moyenne.)

Plus de 20 mg de calcium peuvent être rajoutés à travers le traitement du vin.  S’il est filtré à travers de l’argile, il y en accumule plus, et à un vin trop acide, on met du carbonate de calcium. 

Somme toute, on retrouve 43 mg (entre 1-4% DV) de calcium dans un verre de vin.  C’est un peu près la moitié du contenu en calcium d’un verre d’eau minérale de la marque Gerolsteiner.  Et comme le vin ne contient aucune protéine, ce n’est pas conseillé de se verser une bouteille pour le dîner.  Dommage!

OUVRAGES CONSULTÉS:

Forkaš, Ján, Technology and Biochemistry of Wine.  New York: Gordon and Breach Science Publishers, 1988.

Puckette, Madeline, https//winefolly.com/review/wine-additives-explained/

Haas, Jason, https://tablascreek.typepad.com/tablas/2010/05/why-limestone-matters-for-viticulture.html

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s